Volkswagen

La passion est un sport collectif.

U19, la France en finale de l’Euro

Equipe de France

Opposés au Portugal en demi-finale de l’Euro 2016 ce jeudi au Carl-Benz Stadion de Mannheim en Allemagne, les Bleuets de Ludovic Batelli se sont imposés sur le score de 3-1. Ils seront donc opposés en finale à l’Italie, vainqueur un peu plus tôt dans la journée de l’Angleterre (1-2). Le dernier acte est programmé ce dimanche à Sinsheim à partir de 20h30 (A suivre sur L’Equipe 21 et Eurosport).

Après avoir terminé deuxième de leur poule derrière les Anglais, les Français sont donc opposés au Portugal, premier de la poule A. Le sélectionneur tricolore doit faire face à la suspension du défenseur central Jérôme Onguene, remplacé par Olivier Boscagli.

Dès les premières minutes, le Portugal rentre bien dans le match. Sur un coup franc frappé par le capitaine Gonçalo Rodrigues côté droit, le défenseur Pedro Pacheco, monté aux avant-postes, place sa tête et trompe Paul Bernardoni (1-0, 3e). Les Français réagissent tout de suite. Kylian Mbpappe élimine son défenseur direct, s’enfonce sur le côté gauche de la surface avant de centrer fort pour Ludovic Blas qui égalise d’un plat du pied (1-1, 10e).

160721185222_3

Le buteur est en jambes car dans la minute suivante, il adresse une bonne frappe du pied gauche après un bon slalom. Sa frappe n’est pas cadrée (12e).  Sur coup de pied arrêté, la France se montre également dangereuse, le coup-franc de Jean-Kévin Augustin terminant dans les gants de Pedro Silva (17e). Les deux équipes cherchent ensuite à poser leur jeu, sans prendre trop de risques et les occasions se font rares. Les Bleuets pensent prendre l’avantage sur corner grâce à une tête d’Issa Diop mais son but est logiquement refusé pour une « poussette » sur un défenseur (38e). Deux minutes plus tard, le centre de Diogo Dalot trouve Pedro Delgado au second poteau qui est tout près de pouvoir marquer. Lucas Tousart, le capitaine, montre l’exemple et prend sa chance de loin, sans souci pour le gardien portugais (42e).

Dès le début de la seconde période, Joao Carvalho oblige Paul Bernardoni à se détendre sur une frappe lointaine (46e). Une nouvelle fois, le ballon circule bien côté portugais. Décalé sur la droite, Alexandre Silva tire et son ballon passe près du but (52e). A l’heure de jeu, Jean-Kévin Augustin, accroché dans la surface, reste pourtant debout mais perd son duel avec le gardien auteur d’une belle parade du pied (60e). Sur une action collective, Ludovic Blas décale Clément Michelin. Son centre fort trouve Kylian Mbappe qui vient inscrire le deuxième but des Bleuets (2-1, 67e). Sur une longue touche, le Monégasque inscrit ensuite un doublé d’une belle tête décroisée pour envoyer définitivement la France en finale (3-1, 75e).

160721185201_1

Les Tricolores retrouveront donc l’Italie dimanche pour tenter de décrocher ce titre continental 2016. Le coup d’envoi sera donné à 20h30 à Sinsheim (A suivre sur l’Equipe 21 et Eurosport)

Site: FFF