Volkswagen

Succès face au Canada avant le départ au Brésil

Equipe de France féminine

Avant de s’envoler pour les JO de Rio ce lundi, les Bleues avaient rendez-vous ce soir face au Canada à Auxerre pour leur dernier test. Au final, un succès 1-0 face à une nation classée au 5ème rang mondial.

Après une victoire face à la Chine au Stade Charléty (3-0), l’Equipe de France Féminine disputait à Auxerre son dernier match amical en France avant le 6ème tournoi olympique féminin de l’histoire. 

Dans un stade de l’Abbé-Deschamps comble (17 589 spectateurs), Philippe Bergerôo alignait un onze de départ inédit  : Bouhaddi – Houara d’Hommeaux, Delannoy, Renard (cap.), Karchaoui – Hamraoui (puis Dali 78′), Henry – Diani (puis Thomis 60′), Abily (puis Bussaglia 60′), Lavogez (puis Necib-Cadamuro 60′) – Delie (Le Bihan 82′).

Cette rencontre, face à une équipe également qualifiée pour les Jeux, était ainsi l’occasion pour Sakina Karchaoui de débuter dans le couloir gauche après son intégration dans la liste des 18 pour Rio, suite au forfait de Laura Georges.

La formation nord-américaine, victorieuse 1-0 quelques jours plus tôt de la Chine au stade Charléty, se créait les premières occasions à la suite notamment de débordements côté gauche de sa numéro 10 Ashley Lawrence. Celle-ci créait les premières frayeurs dans les tribunes du stade de l’AJA en alertant dangereusement Fleming, puis Sinclair. La réaction française survenait par une première frappe de Claire Lavogez, repoussée par Stéphanie Labbé (20e).

C’est finalement sur un coup franc côté gauche que Camille Abily permettait aux Bleues de prendre un avantage décisif. A la 36e minute, la superbe frappe enroulée de la milieu de terrain expédiait le ballon dans la lucarne. Le public bourguignon exultait avec ce 32e but avec les A de Camille Abily.

Face aux joueuses de John Herdman, athlétiques et bien organisées, les Tricolores auraient pu creuser l’écart en seconde période, à la suite d’une reprise de la tête d’Amandine Henry sur un coup franc de la gauche de Louisa Necib, puis sur un raid solitaire d’Elodie Thomis, qui  se heurtait finalement à Stéphanie Labbé.

Les joueuses pourront souffler ce dimanche, avant les deux derniers entraînements à Clairefontaine programmés lundi, quelques heures avant le départ pour Rio depuis Roissy. Il restera alors huit jours aux Bleues pour préparer à Belo Horizonte leur entrée en matière face à la Colombie.

Site: FFF