Volkswagen

Mondial du Canada : retour sur la phase qualificative

Équipe de France Féminine
Depuis le 6 juin, la plus grande compétition internationale de football féminin a débuté au Canada… Volkswagen, partenaire officiel des Bleues, vous résume les matchs de la phase qualificative. Retrouvez également le film produit par Volkswagen en l’honneur de l’Équipe de France Féminine.

IMGL1851

France 1 – 0 Angleterre
Pour leur premier match de la compétition, les Tricolores ont remporté une courte mais précieuse victoire face à l’Angleterre, grâce à une réalisation signée Eugénie Le Sommer.
C’est grâce au tandem d’attaquantes composé d’Eugénie Le Sommer et de Gaëtane Thiney que la France allait faire la différence pendant ce match éprouvant. Suite à un ballon récupéré dans les pieds anglais par Thiney à 30 mètres des buts adverses, Le Sommer s’emparait du cuir et décochait une frappe puissante à l’entrée de la surface. À ce moment là, rien ne pouvait l’empêcher de terminer sa course au fond des filets (1-0, 29ème).
Au retour des vestiaires, le sélectionneur anglais Mark Sampson faisait rentrer du sang frais qui n’a malheureusement pas servi l’Angleterre, le score n’allant plus évoluer jusqu’au coup de sifflet final.
©FRANCK FIFE / AFP

©FRANCK FIFE / AFP

Une victoire logique si on se fie aux statistiques (16 tirs dont 4 cadrés pour la France, contre 3 tirs dont un cadré pour l’Angleterre). Avec ce premier succès, les Bleues prennent la tête du groupe F, puisque dans l’autre match la Colombie et le Mexique ont partagé les points (1-1).
France 0 – 2 Colombie
©FRANCK FIFE / AFP

©FRANCK FIFE / AFP

Après sa victoire sur l’Angleterre, l’Équipe de France Féminine affrontait ce samedi 13 juin la Colombie. Et les Bleues ont dû faire face au réalisme Colombien.
Pour ce deuxième rendez-vous, l’équipe de Philippe Bergerôo prenait la direction des opérations dès le début du match, mettant en difficulté la Colombie à la 9ème et 11ème minute de jeu.
C’était sans compter un retournement de situation. Dominées durant les 20 premières minutes, les Colombiennes ont malgré tout réussi à ouvrir le score dès leur première occasion grâce à Lady Andrade (0-1, 19ème).
Face à une montée en puissance de la Colombie, plusieurs changements côté Tricolores ont eu lieu. Sans résultat malheureusement, la faute à des actions manquant de précision.
Les joueuses de Colombie domineront le reste de la partie en réussissant même à tromper la gardienne française une seconde fois dans les arrêts de jeu (0-2, 90+3ème).
Les Colombiennes repartent avec 3 points suite à cette victoire. Le troisième match face au Mexique sera donc décisif pour l’Équipe de France.
France 5 – 0 Mexique
Pour leur dernier match, les Bleues ont été époustouflantes : en 90min de jeu, les Féminines ont réussi l’exploit de marquer cinq buts sans en encaisser un seul.
©ANDRE RINGUETTE / GETTY IMAGES / AFP

©ANDRE RINGUETTE / GETTY IMAGES / AFP

Pour cette rencontre décisive, devant plus de 17 000 spectateurs, Philippe Bergerôo avait décidé de procéder à quatre changements par rapport à l’équipe ayant débuté lors du dernier match contre la Colombie. Marie-Laure Delie remplaçait Gaëtane Thiney en attaque et Amel Majri prenait à gauche la place de Louisa Necib. Amandine Henry et Elodie Thomis retrouvaient également leurs places de titulaires, abandonnées face à la Colombie.
Dès la 33e seconde de jeu, Marie-Laure Delie trompait de la tête la gardienne mexicaine Santiago (1-0, 1ème) ! Puis un corner de Camille Abily était transformé en but contre son camp par Ruiz sous la pression de Wendie Renard (2-0, 9ème) et quelques minutes plus tard, l’affaire était entendue quand Eugénie Le Sommer creusait l’écart (3-0,13ème).
L’attaquante bretonne inscrivait ensuite un doublé, son troisième but du tournoi (4-0,36ème).

 

À la pause, les joueuses de Philippe Bergerôo rentraient donc au vestiaire avec une avance de quatre unités au tableau d’affichage.
La seconde période, jouée sous une grosse chaleur, était moins prolifique, mais marquée par le coup de canon signé Amandine Henry. À la 80e minute, la Lyonnaise expédiait du droit et en pleine lucarne une frappe de plus de 25 mètres (5-0, 80ème).
Premières du groupe F devant l’Angleterre grâce à une meilleure différence de buts, Wendie Renard et ses partenaires rencontreront en huitièmes la Corée du Sud, dimanche 21 juin à 22h.
©NICHOLAS KAMM / AFP

©NICHOLAS KAMM / AFP

Une nouvelle fois, Volkswagen félicite l’Équipe de France féminine et lui souhaite
bonne chance pour la suite !

Source : FFF.fr