Volkswagen

La passion est un sport collectif.

Rentrée réussie face à l’Italie (3-1)

Equipe de France

Pour leur rentrée, les Bleus ont préparé de la meilleure des manières leurs débuts dans les éliminatoires de la Coupe du Monde 2018, mardi prochain face à la Biélorussie, en dominant (3-1) l’Italie en amical à Bari.

Cette 38e confrontation entre les deux nations, disputée sur la pelouse du stade San Nicola de Bari, est marquée côté français par la première sélection du latéral droit de l’AS Monaco Djibril Sidibé. Dans le 4-3-3 aligné par Didier Deschamps figure également le joueur du Paris-SG Layvin Kurzawa (3e sélection) en charge du flanc gauche de la défense.

Le onze de départ français :
S.Mandanda, L.Kurzawa, L.Koscielny, R.Varane (c), D.Sidibé, B.Matuidi, N-G.Kanté, P.Pogba, A.Martial, O.Giroud, A.Griezmann.

La première occasion de la rencontre est à mettre à l’actif des Italiens. Dès la 2e minute sur un corner d’Antonio Candreva, Graziano Pelle voit sa reprise passer de peu à côté de la cage gardée par Steve Mandanda.

Un quart d’heure plus tard, les Tricolores vont prendre l’avantage grâce au premier but sous le maillot bleu d’Anthony Martial (0-1, 17e). Sur une ouverture de Paul Pogba et à la suite d’un mauvais alignement de la défense italienne, l’attaquant de Manchester United fait parler sa vitesse, avant de venir ajuster Gianluigi Buffon.

La réponse de la Squadra Azzura ne se fait pas attendre et Pelle égalise quatre minutes plus tard (1-1, 21e). Après un bon débordement d’Eder, l’avant-centre évoluant en Chine cette saison (Shandong Luneng) adresse une frappe en pivot prenant à contre-pied Mandanda.

Les joueurs de Didier Deschamps vont reprendre l’avantage grâce au 21e but en sélection d’Olivier Giroud (1-2, 28e). Profitant d’une remise de la tête de Kurzawa, l’attaquant d’Arsenal trompe Buffon d’une reprise croisée du gauche.

Ils vont maintenir leur avance jusqu’à la pause. La seconde période est l’occasion pour les deux sélectionneurs Didier Deschamps et Giampiero Ventura d’effectuer de nombreux changements. Entré en jeu à la 63e à la place de Griezmann, Ousmane Dembele honore aussi sa première cape, à tout juste 19 ans. Le rythme de la partie est moins élevé et les situations chaudes sont plus rares.

Les Français subissent un peu plus la pression de leur adversaire mais vont au final parvenir à faire le break à neuf minutes de la fin du temps réglementaire par l’intermédiaire de Kurzawa (1-3, 81e). Bien servi par Pogba dans la surface transalpine, le Parisien feinte le centre en retrait et glisse le cuir entre Gilanluigi Donnarumma, le remplaçant de 17 ans de Buffon, et son poteau.

Le score n’évolue plus et la France, auteur d’une bonne rentrée, oblige l’Italie à concéder la première défaite de son histoire à Bari. Une bonne préparation avant de se mesurer mardi prochain à la Biélorussie à Borisov.

Le Résumé du match en images