Volkswagen

LES BLEUS BATTENT LE CAMEROUN (3-2)

Equipe de France

La France affrontait le Cameroun au stade de La Beaujoire à Nantes. Les Bleus l’ont emporté sur le score de 3 buts à 2 grâce à des réalisations en première période signées Matuidi et Giroud et un coup franc splendide de Payet en fin de rencontre. Prochain rendez-vous samedi face à l’Ecosse (21h00), toujours en amical, au stade Saint-Symphorien de Metz.

France's midfielder Paul Pogba (R) vies for the ball with Cameroon's defender Ambroise Oyongo Bitolo during the friendly football match between France and Cameroon, at the Beaujoire Stadium in Nantes, western France, on May 30, 2016. / AFP PHOTO / FRANCK FIFE

Pour leur premier match de préparation au Championnat d’Europe 2016, les Français sont opposés au Cameroun au stade de La Beaujoire à Nantes. Pour débuter la partie, Deschamps décide d’aligner le onze suivant : Lloris, Sagna, Koscielny, Rami, Evra, Diarra, Pogba, Matuidi, Coman, Payet, Giroud.

La première incursion dangereuse intervient à la 10ème minute, le centre de Payet est trop long pour trouver preneur. Deux minutes plus tard, le capitaine et portier français, porteur du brassard pour la 50ème fois, s’emploie sur une superbe frappe de Toko qui prenait le chemin du but. Quelle parade de Lloris (12ème) ! A la 17ème minute, les Lions Indomptables remettent ça, la tête d’Aboubakar flirtant avec la barre transversale. Les Bleus réagissent tout de suite. Sur le côté gauche, Coman élimine son défenseur direct d’un beau passement de jambes, centre en retrait pour Matuidi qui ouvre le score d’une belle volée (1-0, 21ème, photo ci-dessous). Le Cameroun ne s’en laisse pas compter et rend coup pour coup. Sur la droite, Nyom, bien lancé en profondeur, adresse un centre parfait à ras de terre qu’Aboubakar reprend victorieusement (1-1, 22ème).

France's midfielder Blaise Matuidi (C) celebrates after scoring during International friendly football match between France and Cameroon at the Beaujoire stadium, in Nantes, western France, on May 30, 2016 as part of the French team's preparation for the upcoming Euro 2016 European football championships. / AFP PHOTO / FRANCK FIFE
Après quelques minutes durant lesquelles les Camerounais ont mis beaucoup de rythme, les Bleus se procurent une très belle occasion sur coup de pied arrêté. Le coup franc de Payet trouve la tête de Pogba dans la surface. Si le gardien adverse est battu, le ballon fuit le cadre de peu (34ème). Deux minutes plus tard, sur un mouvement plein axe initié par Payet auteur d’un superbe grand pont sur son adversaire direct, Matuidi se retrouve en bonne position mais sa frappe est contrée au dernier moment par un excellent retour de Nyom (35ème). A cinq minutes de la pause, Pogba, jusqu’ici assez discret, adresse un centre travaillé de la droite en direction de Giroud. En embuscade entre les deux défenseurs centraux camerounais, l’avant-centre reprend parfaitement de volée du pied gauche pour donner l’avantage aux Bleus (2-1, 41ème). Sur corner, Koscielny place une bonne tête pleine d’envie. Sa tentative n’est pas cadrée (45ème). Les deux équipes se quittent donc sur ce score de 2 buts à 1 à la pause en faveur des Bleus. L’Equipe de France a su faire preuve de réalisme offensif face à des Camerounais accrocheurs et inspirés dans le jeu.

Au coup d’envoi de la seconde période, Deschamps décide d’opérer un changement en faisant entrer Kante, tout récent Champion d’Angleterre avec Leicester, en lieu et place de Diarra. Le Cameroun de son côté tente de garder le ballon et de le faire circuler mais les Français sont bien en place à la récupération. Chedjou tente sa chance mais son ballon est contré par son propre coéquipier qui ne parvient pas à cadrer (55ème). Dans la foulée, ce même Chedjou manque son contrôle permettant à Giroud de se retrouver en face à face avec le gardien adverse qui remporte son duel après une frappe du droit de l’attaquant tricolore. Quelle occasion (55ème) !

C’est ensuite une double occasion ticolore. Tout d’abord Pogba, du plat du pied droit dans la surface, qui bute sur un gardien camerounais en état de grâce qui repousse le danger d’une magnifique horizontale (62ème). Dans la continuité, Kanté s’essaie à son tour à la frappe qui rase le montant droit d’Ondoa, très en vue ce soir. Le sélectionneur français en profite alors pour faire quelques changements, en lançant Gignac et Sissoko à la place de Giroud et Pogba. Un peu plus tard, c’est Cabaye qui remplace un Coman (photo ci-dessous) très en verve ce soir sur la pelouse nantaise.

France's forward Kingsley Coman (R) vies with Cameroon's midfielder Geroges Mandjeck  during  the friendly football match between France and Cameroon, at the Beaujoire Stadium in Nantes, western France, on May 30, 2016. / AFP PHOTO / FRANCK FIFE

A la 83ème minute, Rami, monté vers l’avant, est tout prêt de pouvoir reprendre de la tête un ballon intéressant mais il lui manque quelques centimètres. Sur le corner suivant, le ballon ressort sur Matuidi qui sert Gignac. La frappe de l’attaquant tricolore s’envole (85ème). Payet fait admirer sa technique avec un superbe extérieur du pied à destination de Cabaye. Ce dernier contrôle parfaitement et vient se heurter au gardien (87ème). Sur le contre, le Cameroun égalise. Choupo-Moting, à la suite d’un long dégagement de son gardien, se retrouve seul face à Lloris et vient le tromper d’un plat du pied imparable (2-2, 88ème). Dans la dernière minute, Payet se charge d’un bon coup franc à 30 mètres du but légèrement sur la droite. Il vient nettoyer la lucarne droite d’Ondoa sur un coup de patte magnifique (3-2, 90ème). Matuidi sert ensuite Cabaye au coeur de la surface. Sa reprise est une nouvelle fois sortie magistralement par le gardien adverse (90+2).

L’Equipe de France s’impose donc 3-2 face au Cameroun pour le premier de ses deux matches de préparation avant le début de son Euro qui aura lieu le 10 juin face à la Roumanie au Stade de France. Prochain rendez-vous pour les hommes de Didier Deschamps ce samedi à 21h00 face à l’Ecosse au stade Saint-Symphorien de Metz. Ils seront auparavant en Autriche pour un dernier stage.

Site: FFF