Volkswagen

Les Bleus accrochés par la Biélorussie

Equipe de France

L’Equipe de France disputait ce mardi son premier match des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018. Opposés à la Biélorussie, à Borisov, les Bleus, malgré une large domination, n’ont pu faire mieux que match nul (0-0).

Pour ce second match du mois de septembre, et le premier qualificatif pour le Mondial 2018 en Russie, Didier Deschamps décide de reconduire quasiment le même onze de départ que celui qui l’avait emporté 3 buts à 1 face à l’Italie, cinq jours plus tôt. Seul changement, la titularisation de Moussa Sissoko au milieu de terrain, en lieu et place de Blaise Matuidi. Le onze de départ tricolore : Mandanda – Sidibé, Varane (cap.), Koscielny, Kurzawa – Kanté, Pogba, Sissoko, Griezmann, Martial – Giroud.

La première occasion franche du match est pour Antoine Griezmann. A la 7e minute, l’attaquant de l’Atletico Madrid tente sa chance directement sur un coup franc lointain, mais le ballon est capté sans souci par Andrei Gorbunov. Six minutes plus tard, Anthony Martial décoche une frappe à l’entrée de la surface après un raid solitaire, sans toutefois parvenir à accrocher le cadre. C’est ensuite Paul Pogba qui s’essaie sur une tentative de loin, mais le portier biélorusse capte le cuir en deux temps.

Peu inquiété depuis le début du match, Steve Mandanda se fait une petite frayeur à la 22e, en voyant passer devant lui un centre venu de la droite signé Timofei Kalachev. A la demi-heure de jeu, Pogba, encore lui, tente une frappe enroulée qui passe légèrement au-dessus du cadre. Olivier Giroud voit ensuite sa tête déviée en corner par la défense adverse, avant de manquer sa reprise suite à une longue ouverture de son capitaine Raphaël Varane. Après une dernière frappe de loin de Pogba, et malgré une domination tricolore, c’est bien sur le score de 0-0 que M. Hategan renvoie les 22 acteurs aux vestiaires.

En début de seconde période, Griezmann est tout proche de reprendre de la tête un long ballon en profondeur de Pogba, mais il lui manque quelques centimètres pour l’effleurer. Le numéro 7 français décale ensuite parfaitement Giroud, mais la frappe de l’avant-centre tricolore, trop croisée, passe de peu à côté. Mikhail Sivakov reçoit dans la foulée le premier avertissement du match, pour une faute sur Laurent Koscielny. Et sur le coup franc, Griezmann envoie une frappe lourde détournée du bout des gants en corner par Gorbunov !

Pour forcer la décision, Didier Deschamps choisit de faire rentrer Dimitri Payet peu avant l’heure de jeu, à la place de Martial. L’ancien marseillais se distingue dès son premier ballon, en le déposant suite à un corner sur la tête de Giroud, mais c’est cette fois-ci la transversale qui empêche les Bleus d’ouvrir le score (58e) ! Varane tente ensuite sa chance de loin, mais son tir frôle le montant droit du gardien biélorusse. On retrouve quelques minutes plus tard Payet, qui dépose le cuir sur la tête de Kurzawa, mais Gorbunov répond encore une fois présent pour claquer le ballon en corner.

A la 68e, le centre de Moussa Sissoko est repris du bout du pied par Griezmann, mais le portier adverse est une nouvelle fois sur la trajectoire. Dans la foulée, les deux sélectionneurs effectuent un changement, avec la sortie d’Igor Stasevich et l’entrée de Sergei Krivets côté biélorusse, et l’entrée d’Ousmane Dembélé en lieu et place de Sissoko côté tricolore. A la 73e, Pogba pense ouvrir le score, suite à un coup franc de Payet relâché par Gorbunov, mais Sivakov détourne le ballon du bout du pied en corner.

A dix minutes de la fin, le sélectionneur français effectue son troisième et dernier changement, avec la sortie de Giroud et l’entrée de Kévin Gameiro. Dans la foulée, Payet se distingue avec une nouvelle frappe cadrée captée par Gorbunev. Malgré deux dernières tentatives de Djibril Sidibé (89e) puis de Dembélé (92e), l’arbitre siffle la fin de la rencontre sur ce match nul 0-0. Prochain rendez-vous pour l’Equipe de France, la réception de la Bulgarie au Stade de France le vendredi 7 octobre prochain, toujours dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2018.

Source : FFF