Volkswagen

LES BLEUETTES SACRÉES CHAMPIONNES D’EUROPE

Equipe de France féminine

L’Equipe de France U19 féminine s’est imposée 2-1 à Senec (Slovaquie) face à l’Espagne en finale de l’Euro 2016 ! Les réalisations tricolores sont signées Grace Geyoro (36e) et Marie-Antoinette Katoto (66e). La rencontre aura notamment été marquée par une interruption longue de plus de deux heures en raison des conditions météorologiques. Les joueuses du sélectionneur national Gilles Eyquem s’imposent pour la quatrième fois de l’histoire de la sélection dans la compétition.

La France donne le coup d’envoi, mais c’est l’Espagne qui se procure la première occasion et trouve la barre transversale sur une frappe de Sanchez (3e). Le danger est rapidement écarté par la défense tricolore.

Les Bleuettes ont du mal à trouver les attaquantes en ce début de rencontre. Elles s’en remettent aux coups de pied arrêtés. Théa Greboval botte un coup-franc direct au quart d’heure de jeu, mais le cuir file au-dessus du but adverse (14e). Les occasions se font plus nombreuses. L’Espagne tente sa chance à plusieurs reprises (20e, 27e, 35e), de même que la France (21e, 23e, 25e), sans succès d’un côté comme de l‘autre.

Alors qu’il ne reste que dix minutes à jouer dans cette première période, Théa Greboval, intercepte le ballon au milieu du terrain et lance Grace Geyoro dans la profondeur. L’attaquante tricolore s’enfonce dans la surface adverse et trompe la gardienne d’une frappe du droit (36e, 1-0). La France mène 1-0 dans cette finale ! Alors que les conditions de jeu se dégradent en raison de fortes averses et de grosses bourrasques de vent, la France se procure une dernière occasion par Perle Morroni, bien lancée en profondeur, mais sans succès. A la mi-temps, la France mène 1-0 devant l’Espagne.


 
Les joueuses devront attendre plus de deux heures pour disputer la suite du match, la partie ayant été suspendue à cause des conditions météorologiques. De retour sur un terrain détrempé, les Françaises concèdent un pénalty en tout début de deuxième période (52e). García tire le coup de pied de réparation, mais la gardienne tricolore Mylène Chavas détourne la balle, qui vient heurter le poteau droit avant de ressortir (53e) !

Sur un terrain compliqué, les fautes se multiplient. Les erreurs aussi. Profitant d’une incompréhension entre l’arrière-garde espagnole et la portière ibérique, Marie-Antoinette Katoto se retrouve devant le but adverse vide. L’attaquante parisienne ne laisse pas passer l’occasion et inscrit un deuxième but pour la France (66e, 2-0) !

Les Espagnoles ne baissent pas les bras, et parviennent à réduire le score sur un raid solitaire de Garcia, qui glisse la balle entre les jambes de la portière tricolore (85e, 2-1). Elles sont même tout près d’égaliser dans le temps additionnel, mais le tir de l’attaquante espagnole, presque à bout portant, passe au-dessus de la cage française (90e+2) ! A l’instar des garçons de la catégorie, les Françaises remportent la finale de l’Euro et soulèvent le trophée pour la quatrième fois de leur histoire !

Actuellement au Brésil où elles débuteront dans la nuit de mercredi à jeudi les Jeux Olympiques face à la Colombie (3h00, France 4), les Bleues ont salué à leur façon le sacre européen des joueuses de Gilles Eyquem :