Volkswagen

La passion est un sport collectif.

Les Bleuets, champions d’Europe !

Équipe de France U17
Les joueurs de Jean-Claude Giuntini disputaient vendredi soir à Burgas, en Bulgarie, la finale du Championnat d’Europe U17. Après un parcours sans faute, les Français étaient opposés aux Allemands. Une occasion d’ajouter pour une seconde fois le nom de la France au palmarès de l’épreuve.
©DIMITAR DILKOFF / AFP

©DIMITAR DILKOFF / AFP

Le début de rencontre est à l’avantage des Français qui exercent un pressing haut. Les Bleuets se créent des situations intéressantes mais la réponse allemande intervient peu après la demi-heure de jeu, en repoussant plusieurs occasions.

Alors qu’on se dirige vers la mi-temps, les Français vont trouver l’ouverture grâce à l’inévitable Odsonne Edouard, qui inscrit son 6e but personnel dans la compétition (1-0, 40e).

C’est donc avec un avantage d’un but que les Bleuets regagnent les vestiaires.

©DIMITAR DILKOFF / AFP

©DIMITAR DILKOFF / AFP


La deuxième période démarre de la meilleure des manières pour les Tricolores qui doublent rapidement la mise grâce à leur buteur maison Odsonne Edouard (2-0, 47e). La partie s’emballe et les Allemands qui ne déméritent pas vont voir leurs efforts récompensés en réduisant la marque par Erdinc Karacas (2-1, 50e).

Le match est totalement relancé et le gardien tricolore détourne deux minutes plus tard en corner une frappe vicieuse de Passläck. Mais à la 70e, Odsonne Edouard va frapper un grand coup en exploitant avec classe une belle passe de Boutobba, donnant 2 buts d’avance à son équipe (3-1, 70e).

A dix minutes de la fin, les Allemands prennent un coup sur la tête et ne reviendront plus. Les Tricolores qui ont encore des forces pour attaquer parachèvent même leur succès en marquant un quatrième et dernier but (80e+3) dans les arrêts de jeu.

Victoire 4 à 1 pour les Français

Devant le président de l’UEFA Michel Platini et le président de la Fédération Noël Le Graët, les Français s’imposent finalement 4 buts à 1. Onze ans après le premier sacre de la génération 1987 (Nasri, Menez, Ben Arfa), cette génération « 1998 » entrent dans l’histoire de la compétition en remportant cet Euro 2015. Ils ajoutent pour la deuxième fois le nom de la France au palmarès de l’épreuve grâce à un parcours sans faute.

Homme du match, Odsonne Edouard est également le soulier d’Or du tournoi avec huit buts marqués. Jamais une telle performance n’avait été réalisée depuis la création de l’épreuve.

Source : FFF.fr