Volkswagen

L’aventure continue !

Equipe de France

Dimanche, l’Equipe de France a validé son billet pour les quarts de finale de la compétition européenne en s’imposant 2-1 face à l’Irlande. Antoine Griezmann s’est de nouveau illustré.

160627033014_giroud-duel-haute-altitude

Trois minutes. C’est le temps qu’il aura fallu à Antoine Griezmann pour propulser l’Equipe de France en quart de finale. En réalisant un doublé éclair (58e et 61e), l’attaquant français a fait pousser un grand ouf de soulagement à tous les supporters.

Ce huitième de finale contre l’Irlande avait pourtant mal commencé pour les joueurs de Didier Deschamps. Menés au score dès la deuxième minute de jeu après un pénalty concédé par Paul Pogba, les Bleus ont encore usé du suspense dont ils ont le secret depuis le début de cette compétition. La course contre la montre commence alors, au Parc OL de Lyon.

Mais comme ils l’ont également démontré lors des matches précédents, les Tricolores savent réagir. Dès le début de la deuxième mi-temps, la réorganisation tactique, opérée à la pause par le sélectionneur, porte ses fruits. Les occasions se multiplient à l’image de la tête de Laurent Koscielny (48e) et de la frappe puissante de Blaise Matuidi) (55e). Puis le festival Griezmann se met en marche. Servi par Bacary Sagna, l’attaquant égalise d’une belle tête décroisée (58e). Trois minutes plus tard, Antoine Griezmann remet ça et bat le gardien irlandais d’une belle frappe croisée du gauche. La tendance est complètement inversée et les Irlandais, réduits à dix à la 66e, ne reviendront pas. La France est qualifiée.

160627035957_joie-public-2

En quart de finale, l’Equipe de France rencontrera le vainqueur du match Angleterre-Islande (disputé aujourd’hui à Nice, à 21h). Au Stade de France, dimanche 3 juillet (21h), Didier Deschamps devra composer sans N’Golo Kanté et Adil Rami, suspendus après avoir reçu un deuxième avertissement dans la compétition, mais avec toute la ferveur des supporters français. Vivement dimanche !

Site: FFF