Volkswagen

JO : FESTIVAL OFFENSIF FACE À LA COLOMBIE

Equipe de France féminine

Les joueuses de Philippe Bergeroô ont dominé cette nuit à Mineirao la Colombie sur le score de 4-0 pour leurs débuts dans les JO de Rio. 

C’est bien avant le coup d’envoi tardif de ce premier match (22h00 locales, 3h00 du matin en France) que la délégation tricolore est arrivée au stade de Mineirao. Avant son départ, elle avait suivi depuis son hôtel les premières oppositions du 6ème tournoi olympique féminin et les victoires de la Suède (1-0 face à l’Afrique du Sud), du Brésil (3-0 face à la Chine) ou du Canada (2-0 face à l’Australie). Philippe Bergeroô avait souhaité que son groupe puisse assister des tribunes aux débats du match USA-Nouvelle-Zélande, que les coéquipières d’Alex Morgan ont finalement remporté sur le score de 2-0 (voir le planning et les résultats de la compétition).

Devant 9500 spectateurs, c’est un onze de départ dans la lignée des rencontres de préparation face à la Chine et au Canada qui débutait cette seconde opposition du groupe G. Etaient ainsi titulaires pour ce nouveau rendez-vous face aux Colombiennes, victorieuses 2-0 lors du Mondial 2015 : Bouhaddi – Houara d’Hommeaux, Mbock, Renard (cap.), Majri – Henry, Bussaglia – Diani (puis  Thomis 80e), Abily (Lavogez 72e), Cadamuro – Le Sommer (puis Delie 75e).

Les coéquipières de Wendie Renard ne tardaient pas à se mettre sur de bons rails. Lancée à droite, Eugénie Le Sommer centrait fort devant le but ; si Louisa Cadamuro était devancée par Carolina Arias, cette dernière déviait le ballon dans ses filets (1-0 csc, 2e). Etouffées par le pressing tricolore, les Colombiennes cédaient une seconde fois avant la fin du premier quart de jeu. En embuscade après une frappe des 25 mètres de Camille Abily repoussée par la transversale, Eugénie Le Sommer plongeait pour catapulter de la tête le ballon dans le but de Sandra Sepulveda (2-0, 14e).

La France se mettait encore un peu plus à l’abri avant le retour au vestiaire, après une faute sur Amel Majri fauchée à la limite de la surface de réparation. Comme face au Canada, Camille Abily trouvait du droit la lucarne sur ce coup franc excentré sur la gauche ; la gardienne sud-américaine ne pouvait qu’effleurer le ballon (3-0, 44e).

C’est de nouveau sur coup de pied arrêté que les Bleues allaient conclure leur entrée en matière dans la compétition. Amel Majri inscrivait le but miroir de celui de Camille Abily, d’une frappe du gauche qui expédiait le ballon dans la lucarne gauche du but colombien (4-0, 82e).

C’est désormais un choc face aux Etats-Unis, quatre fois vainqueurs du tournoi olympique lors des cinq premières éditions, qui se profile sur la même pelouse. Les Bleues poursuivent donc leur séjour à Belo Horizonte avant cette seconde rencontre programmée samedi 6 août en France (22h00 sur France 4). Elles s’envoleront le lendemain pour Salvador, théâtre le 9 août du match face aux Néo-Zélandaises.

                                                                                       Site: FFF / Photos: AFP