2.3.47.2, 2017-10-10 18:26:25

Euro : les Bleuets privés de finale mais qualifiés pour les JO !

Equipe de France Espoirs

Battus 4-1 en demi-finale du championnat d’Europe U21, les Espoirs sont éliminés de la compétition mais repartent avec une qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

espoirs_elim

Treize ans après sa dernière participation (demi-finaliste en 2006, au Portugal), l’Équipe de France Espoirs a retrouvé les terrains du championnat d’Europe. Cette 22e édition de la compétition se déroule en Italie et à Saint-Marin et accueille douze nations réparties en trois groupes.

Dans le groupe C, les Français sont opposés à l’Angleterre, la Croatie et la Roumanie. Pour leur premier match, face à l’Angleterre, les joueurs de Sylvain Ripoll arrachent une victoire au bout du suspense. Menés au score (0-1) jusqu’à la 89e minute, les Bleuets renversent finalement la tendance en s’imposant 2-1, grâce à une réalisation de Jonathan Ikoné (89e) et à un but contre son camp de l’équipe adverse (95e). Trois jours plus tard, les Français rencontrent la Croatie. Rapidement, les Espoirs tricolores ouvrent le score par l’intermédiaire de Moussa Dembélé (8e) et ne seront jamais rattrapés. Pour son dernier match, l’Équipe de France affronte la Roumanie avec pour objectif de décrocher une place pour les demi-finales et donc une qualification pour les Jeux olympiques de 2020. La rencontre est équilibrée mais aucune des deux équipes ne parvient à tirer son épingle du jeu. Les deux formations se séparent sur un score nul et vierge. Avec un total de sept points, les Français terminent deuxièmes de leur groupe et meilleurs deuxièmes de la compétition. Ils se qualifient donc pour le dernier carré décrochant par la même occasion leur billet pour les Jeux olympiques de Tokyo.

En demi-finale, les Bleuets sont opposés à l’Espagne, finaliste de la dernière édition (défaite 1-0 face à l’Allemagne, en 2017). Le début de la rencontre est à l’avantage des Français : Jean-Philippe Mateta transforme un pénalty au quart d’heure de jeu. Mais les Espagnols virent en tête à la mi-temps grâce à une égalisation sur corner (28e) et un pénalty dans le temps additionnel de la première période (45e+5). Plus juste techniquement, la Rojita accélère au retour des vestiaires en inscrivant un troisième but (47e) avant d’accentuer l’écart vingt minutes plus tard (67e). Les Espagnols s’imposent (4-1) et retrouveront l’Allemagne (vainqueur de la dernière édition) en finale.

Malgré cette élimination en demi-finale, les joueurs de Sylvain Ripoll repartent d’Italie avec une belle consolation : leur participation assurée aux prochains Jeux olympiques. Une compétition que la France n’a pas disputée depuis 1996 ! Partenaire de toutes les Équipes de France, Volkswagen félicite les Bleuets pour leur parcours et a hâte de les accompagner dans cette prochaine aventure.

 

Clara Chaskiel.