Volkswagen

En finale !

Equipe de France

Hier soir, au Stade Vélodrome de Marseille, les Bleus ont validé leur ticket pour la finale, après leur victoire 2 à 0 face à la sélection allemande.

160708062740_joie-griezmann-pogba

Le 23 juin 1984, le Stade Vélodrome de Marseille était le théâtre de la victoire de la bande à Platini en demi-finale de l’Euro. 32 ans plus tard, dans la même enceinte, les Bleus de Didier Deschamps jouaient leur place en finale face aux Allemands.

Hier, les Tricolores ont proposé une entame de match mordante et pleine d’envie. Après quelques occasions intéressantes, les Allemands prennent à leur tour le contrôle du ballon. L’Equipe de France reste cantonnée dans sa partie de terrain mais ne cède pas. C’est dans le temps additionnel de la première mi-temps que le match bascule. Après une main de Bastian Schweinsteiger dans sa surface, l’arbitre désigne le point de pénalty. Antoine Griezmann se charge de le transformer (45e+2) en prenant Manuel Neuer à contre-pied.

Dans une deuxième mi-temps plus équilibrée, où Français et Allemands se rendent coup pour coup, Antoine Griezmann (72e) trouve une nouvelle fois les filets adverses en glissant le ballon entre les jambes du gardien. Avec ses cinquième et sixième buts inscrits, il conforte sa place de meilleur buteur de la compétition et devient ainsi le deuxième buteur le plus prolifique dans un même Euro (derrière Michel Platini avec 9 réalisations en 1984). Jusqu’à la dernière minute, les joueurs de Joachim Löw se montrent dangereux mais, en face, Lloris enchaîne les arrêts pour garder sa cage inviolée.

160708065310_clap-3-1

Au coup de sifflet final, c’est dans un Stade Vélodrome en liesse que les Bleus fêtent leur qualification. Après un tour d’honneur, les 23 joueurs tricolores effectuent en communion avec leur public le « clapping » inspiré des supporters islandais. Avec cette victoire, les Bleus mettent fin à une série de trois défaites consécutives en compétition officielle face à la Mannschaft.

Dimanche, les Bleus retrouveront le Portugal au Stade de France pour leur troisième finale de l’Euro. Les Français ont jusque là remporté les deux premières. Espérons que, dimanche, l’histoire se répètera et que la bande à Lloris soulèvera le trophée Henri Delaunay pour la troisième fois.

Site: FFF