Volkswagen

La passion est un sport collectif.

Au bout du suspense… la victoire.

Equipe de France

Joie, crainte, suspense, fierté. La soirée d’ouverture de la compétition aura été riche en émotions. Le match France-Roumanie a donc ravi les supporters tricolores. Nous les premiers !

160611011351_onze-france

C’est parti ! La compétition tant attendue a enfin débuté… et l’entrée des Bleus dans la compétition avec !

La veille, dans les rues de Paris comme dans celles de Metz quelques jours auparavant, des Nouveau Tiguan sont partis à la rencontre des supporters. Objectif : rallier tous les fans des Bleus derrière #Vibrez Bleu. Contrat plutôt rempli, le lendemain, dans les tribunes du Stade de France. Le bleu domine. Et l’excitation aussi !

00578859

La France commence contre la Roumanie, mettant ainsi fin à deux ans de matches amicaux. Alors que la première mi-temps reste fermée sur le terrain, elle est enflammée dans les gradins. Mais ça ne suffit pas !

A la 57e, les Bleus parviennent à faire sauter le cadenas défensif roumain. Peut-être encore galvanisé par nos encouragements en live lors de France-Ecosse, Olivier Giroud s’illustre, comme au match précédent. Malheureusement, l’égalisation intervient quelques minutes plus tard (65e) sans pour autant abattre tous les supporters présents.

Les minutes s’égrènent rendant l’atmosphère de plus en plus tendue à Saint-Denis et devant toutes les télévisions françaises. Les joueurs de Didier Deschamps enchaînent les occasions et c’est finalement Dimitri Payet qui met fin à ce suspense insoutenable (89e). Comme lors de France-Cameroun, l’attaquant français est une nouvelle fois décisif. Son magnifique but libère ses coéquipiers et tous les fans tricolores. Une libération qui ravira au joueur des larmes de fierté. Celle d’être Bleu. La même que nous avons de nos Bleus.

Mercredi, contre l’Albanie, l’Equipe de France pourra encore et toujours compter sur notre soutien. A Marseille, nous espérons que le dénouement sera tout aussi heureux… le suspense en moins !